Les origines...

Vevey célébrait les traditions du vin et de la vigne depuis le 19e siècle. La Fête des Vignerons enthousiasmait les foules séduisant petits et grands.

Alors ? A Echallens, coeur même du grenier vaudois, pourquoi ne pas tenter l'aventure d'une fête dédiée au blé et au pain? Un hommage aux métiers du paysan, du meunier et du boulanger ?

L’histoire du pain, c’est l’histoire de l’homme, elle vaut d’être contée…

Fête du Blé - Fête du Pain

Plus de 1000 participants : chanteurs, musiciens, danseurs ou figurants, cavaliers, conducteurs d’attelage ou de tracteur, commissaires ou régisseurs, caissiers, placeurs ou surveillants. Ils portent tous le costume vaudois traditionnel, qu’ils ont payé, ou l’uniforme des Dragons, qu’ils ont loué. Ils ont répété une fois par semaine, parfois deux, depuis le début de l’hiver.
« Un spectacle grandiose », annonce le programme !

La Maison du Blé et du Pain

La Fête fut belle et laissa des souvenirs lumineux dans tous les esprits. Tant d’enthousiasme ne pouvait s’arrêter là et une bande de passionnés eut l’idée alors de prolonger…
Pourquoi ne pas utiliser les bénéfices de la Fête pour créer un musée du pain et du blé où l’on rendrait hommage aux gestes ancestraux du paysan, du meunier et du boulanger, où l’on recueillerait les témoignages des anciens et conserverait les objets de jadis ?

C’est ainsi que ces doux rêveurs se lancèrent à corps perdu dans l’aventure, sans avoir ni bâtiment, ni collection !

Les Marchés Folkloriques

Autre héritage de la Fête du Blé – Fête du Pain de 1978, les Marchés Folkloriques, qui depuis 1978 ont lieu chaque jeudi de juillet dans le Bourg d’Echallens.

Fête du Blé et du Pain Echallens

100 musiciens, 200 chanteurs, 1000 figurants

Sur un texte d’Emile Gardaz, les spectateurs vont revivre avec quelque 1000 figurants les temps forts de l’histoire du pain, de son rôle dans la vie de tous les habitants de la terre, de ceux des régions prospères comme de ceux des contrées où sévit la famine. Cette histoire de l’humanité se décline aux sons de mélodies interprétée par le Grand Chœur de la Fête, un chœur d’enfants, l’harmonie municipale La Lyre d’Echallens, un groupe de tambours aux allures du Bronx et le Collège de cuivres de Suisse romande, promu au rang d’orchestre de la fête. Tous les figurants évoluent dans l’arène construite spécialement pour l’occasion.

Grain de folie

630 chanteurs, une harmonie, un orchestre et 425 figurants.

Le grain de blé est porteur d’un symbole universel, celui de la vie qui commence avec peu de chose, grandit en gardant toute sa fragilité et meurt pour que d’autres vivent. Dans cette féerie musicale, le spectateur parcourt le monde avec lui, à la rencontre des autres aliments essentiels à la survie de l’homme, le grain de riz, le grain de maïs, le sorgho…